Cliquez ici pour consulter les dernières actualités du COS

Martine MEHEUT, Vice-Présidente du ME-F en charge du « Conseil d’Orientation Stratégique » (COS), nous présente cette nouvelle instance du Mouvement Européen-France (ME-F)  qui a été instituée lors de la réforme des statuts du printemps 2012.

Le Conseil d’Orientation Stratégique (COS) du ME-F doit avoir pour but de réfléchir sur six domaines touchant l’Europe et les citoyens pour ensuite « dialoguer avec les militants qui sont, eux, au plus près des préoccupations des citoyens ». Les sujets à traiter sont vastes, mais une organisation ordonnée et des premières voies de réflexion permettent d’aborder sereinement la naissance de cette instance.

Quel est l’objectif du COS ?

Le ME-F est la plus ancienne association française réunissant des militants qui agissent dans toute la France pour développer la prise de conscience que l’Europe est une communauté de destin qui doit parvenir à se constituer en entité politique.

La qualité et le nombre grandissant de ses militants devraient lui permettre d’exercer une réelle influence et auprès des décideurs politiques et auprès de l’opinion publique.

C’est pourquoi il nous a paru extrêmement souhaitable de créer une instance réunissant des experts associés et reconnus par tous dans les différents domaines qui intéressent le ME-F afin de produire des études qui seront proposées aux militants et présentées aux politiques.

Le  Conseil d’Orientation Stratégique n’est pas un think-tank puisqu’après avoir conduit une réflexion de fond sur les grandes questions actuelles que pose l’Europe il aura comme mission de dialoguer avec les militants qui sont, eux, au plus près des préoccupations des citoyens.

Quand ce COS va-t-il voir le jour ?

Certains comités de ce Conseil ont déjà commencé à travailler pour que l’été porte ses fruits et j’ai demandé à tous de venir vous présenter leur feuille de route lors de l’Université d’automne du ME-F le 16 novembre à Lille.

Comment a-t-on pensé l’organisation optimale de ce Conseil d’Orientation Stratégique ?

Il se compose de 6 comités de travail :

Tous ces comités sont libres de leur méthode de travail et de leur rythme de réunions.

Il leur est demandé de faire une analyse de la situation européenne dans leur domaine afin d’en tirer des objectifs à 3 ans et des recommandations à moyen terme.

Les études seront présentées à un « Groupe des Sages » constitué de politiques européens, d’anciens présidents du Parlement européen ou de hauts responsables de la vie économique, culturelle ou scientifique.

Quelle sera le réseau d’influence du COS ?

Ces études donneront lieu aussi à un dialogue avec les militants et, si possible, à des manifestations permettant des échanges avec le grand public grâce à la collaboration des sections locales du ME-F.

Enfin ces comités seront mis en contact, chaque fois que cela sera possible, avec les Mouvements européens d’autres pays pour que ces travaux ne reflètent pas une position seulement française mais s’enrichissent de l’apport d’autres visions des problèmes et des recommandations possibles face à ces problèmes.

Quels seront les premiers apports du COS ?

Les premières réunions m’ont déjà permis de mesurer l’apport que représentera ce Conseil d’orientation stratégique. Pour vous en donner un aperçu voici quelques sujets de réflexion envisagés :

  • Comment créer par la science et la recherche une croissance et une compétitivité durable, intelligente et participative pour l’Europe ?
  • Quelle fiscalité européenne ?
  • Y a-t-il un intérêt stratégique européen ?
  • Comment dépasser les approches sectorielles où transport et énergie sont traités de façon autonome ?
  • Comment identifier ce qui est en train d’être détruit dans la culture européenne ?
  • En quoi la question du fédéralisme économique est-elle indissociable de celle du renforcement de la légitimité démocratique des institutions européennes ?

 

Il me reste à vous dire que j’ai reçu un accueil extrêmement réjouissant des hautes personnalités à qui j’ai fait appel pour assumer ces responsabilités prenantes, qu’elles sont heureuses de servir la cause européenne, qu’elles tiennent en grande estime le Mouvement européen et sont bien convaincues du rôle qu’il a à jouer aujourd’hui et demain.

Comme vous le voyez, nous aurons du bon pain sur la planche à l’automne !

 

Martine MEHEUT

Vice-Présidente du ME-F

en charge du « Conseil d’Orientation Stratégique »