Jean-Marie CAVADA, Président du Mouvement Européen-France, était l’invité du dîner convivial organisé par l’Association Réalités et Relations Internationales (ARRI), mardi 12 juin dernier, et qui a porté sur le thème

 

La vision européenne du Mouvement Européen-France

A l’invitation du Président de l’ARRI, Jean-Michel Fauve, Jean-Marie Cavada a été l’invité du dîner-débat pour présenter la situation de l’Europe à quelques jours du prochain Sommet européen.

 

Devant une assemblée d’une centaine de personnes dont de nombreuses personnalités telles notamment Philippe Jurgensen, Président de la LECE et Michel Albert, Jean-Marie Cavada a exposé la position du Mouvement Européen-France et plaidé pour une Europe fédérale.

 

Attirant l’attention sur le fait que l’Espagne et l’Italie, respectivement 5ème et 4ème économies d’Europe, sont aujourd’hui fortement menacées, le Président du ME-F a rappelé qu’une Union fédérale économique, aujourd’hui déjà bien engagée, devait être poursuivie. La constitution d’une Union bancaire, aujourd’hui en discussion et en débat, doit être faite pour poursuivre l’intégration.

Il a également plaidé, au-delà d’une Union économique, pour la constitution d’un véritable bloc politique européen. Face aux difficultés que l’Europe et les Européens connaissent aujourd’hui, la solution est sans doute un véritable pas décisif vers une fédération européenne.

 

revenant d’ailleurs sur la crise de l’euro, qui est aujourd’hui attaqué, jean-marie Cavada a rappelé que les Etats-Unis, malgré ses dettes supérieures à celles de l’Union européenne, bénéficie d’une forte crédibilité du fait même de sa fédération politique, et du système fédéral de répartition des compétences qui y existe. Il ne s’agit pas de copier le modèle américain, mais bien pour l’Europe de parvenir à construire une fédération pour gagner en puissance et en crédibilité, et garantir la prospérité européenne, une des clés de la paix qui y existe depuis plus de 60 ans. c’est un des buts que s’est fixé le ME-F en souhaitant encourager une fédération européenne par ses actions, notamment avec les Assises du Fédéralisme Européen.

 

Parlant de paix, Jean-Marie Cavada a rappelé l’existence et l’actualité du danger de l’extrême-droite en Europe. Le ME-F se veut un des gardiens de cette paix sociale, et défenseur du bien-vivre ensemble. C’est en ce nom qu’il agit et milite par ses actions de pédagogie et de dialogue.

 

Enfin, Jean-Marie Cavada a présenté l’organe du ME-F qui lui donnera une doctrine, son Conseil d’Orientation Stratégique (COS). Celui-ci sera à même de donner au ME-F une position sur les questions de budget commun, ou encore sur la nécessité de construire une défense commune. cet organe complétera l’action militante et de proximité du ME-F auprès de ses adhérents, membres-militants, et des citoyens européens de France.