L’essentiel de l’actualité européenne en 5 minutes !

 

Au sommaire :

  • 23e sommet UE-Russie : vers un compromis sur la situation syrienne ?
  • L’économie chypriote inquiète la zone euro

ARTICLES

 

23e sommet UE-Russie : vers un compromis sur la situation syrienne ?

Hier, dimanche 3 juin, s’est ouvert près de Saint-Pétersbourg, le 23e sommet Russie-Union européenne (UE). Ce sommet, qui devrait s’achever ce soir, réunit actuellement le président russe, Vladimir Poutine, ainsi que Herman Van Rompuy, Président du Conseil européen, José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne et Catherine Ashton, Chef de la diplomatie européenne. Au programme : les dirigeants devraient évoquer la situation en Syrie ainsi que le programme nucléaire iranien et les liens économiques bilatéraux entre l’UE et la Russie. Dès hier, Catherine Ashton s’est entretenue avec Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères au sujet de la situation syrienne. Alors que l’UE souhaite le départ du Président syrien, Bachar al Assad, et l’application du plan de Kofi Annan, émissaire de l'ONU, Moscou campe sur ses positions et refuse que le départ de Bachar al Assad soit un prérequis pour des négociations politiques en Syrie. Pour autant, l'UE souhaite "coopérer étroitement avec la Russie pour trouver un moyen de mettre fin à la violence". Concernant le partenariat économique, un responsable européen a rappelé la nécessité de "vérifier si [l’UE et la Russie ont] la même vision où nous voulons que notre partenariat stratégique nous mène".

 

L’économie chypriote inquiète la zone euro

En raison de la situation critique en Grèce, son voisin chypriote a déclaré envisager de demander un plan de sauvetage de son économie. Jusqu’à présent, en effet, le pays, qui exercera au 1er juillet la Présidence du Conseil de l’Union européenne (UE), a toujours refusé un soutien financier européen en raison notamment d’un prêt de 2,5 millions d’euros de la Russie l’an dernier. Toutefois, Panicos Demetriades, Gouverneur de la Banque centrale de Chypre a annoncé dimanche au Financial Times qu’un plan de sauvetage devient “moins improbable” qu’auparavant. En cause, le versement de 1,8 millions qui doit intervenir avant la fin du mois pour sauver la seconde plus grande banque du pays. De son côté, le président chypriote, Demetrias Christofias déclare ne pas vouloir exclure des négociations pour l’entrée dans un mécanisme de soutien même s’il espère l’éviter. Recourir à une aide européenne priverait Chypre d’une part importante de sa souveraineté dans le cadre de sa Présidence du Conseil avec des inspecteurs de la Troika vérifiant la bonne application de plans d’austérité.

 

L'ACTU DES PARTENAIRES

 

Débat-documentaire autour de la Pologne et de l’Ukraine, lundi 4 juin, à 18h30, à Paris :

A quelques jours du coup d’envoi de l’EURO 2012, la Maison de l’Europe de Paris vous invite à un voyage imaginaire dans les pays hôtes – la Pologne et l’Ukraine : «Voyage à l’Est de l’Europe».

Après la projection d’un court métrage et d’un reportage photographique, le débat se focalisera sur les questions culturelles telles que « l’esprit slave » - son mythe et la réalité, la confrontation entre les valeurs de l’Ouest et de l’Est de l’Europe, les stéréotypes réciproques dans les relations des Polonais, des Ukrainiens et des Français.

Cliquez ici pour vous inscrire !

Cliquez ici ou pour plus d’informations.

 

BRÈVES

 

Monti/Euro-bonds : Hier, dimanche 3 juin, dans une interview à un journal grec, Mario Monti, Président du conseil italien, a estimé que la question des euro-bonds deviendra une réalité dans la zone euro et que la Grèce conservera l’euro. « Je crois que nous aurons des euro-obligations sous une forme ou sous une autre parce que notre union devient de plus en plus intégrée » a t-il affirmé. « Je suis certain que la Grèce restera dans la zone euro » a-t-il poursuivi.

Réforme/Zone euro : D’après le quotidien allemand Die Welt, un vaste plan de réforme de l'Europe serait en préparation et devrait se dessiner lors du prochain Conseil européen des 28 et 29 juin prochains. Selon Die Welt, le plan, d’inspiration largement fédérale, prévoirait la création d’une Union bancaire, des réformes structurelles, la création d’une Union budgétaire et un renforcement de l’union politique. Cliquez ici pour en savoir plus.

 

EUROLIENS

L'Europe de la semaine : début de l'Euro 2012, touteleurope.eu

De battre le cœur de l’Espagne s’est arrêté, par Sandrine Morel, lemonde.fr

Austerity and debt realism, par Kenneth Rogoff, europeanvoice.com

Remarks at the Festival of Economics, Trento Italy, par George Soros, georgesoros.com

Was kann der Westen in Syrien noch tun?, par Markus Horeld et Karsten Polke-Majewski, zeit.de

Le populisme, défi de l’Union européenne, par Pierre-Adrien Hanania, taurillon.org

Midday Express, Communiqué de presse de la Commission européenne

 

Sources : AFP, AP, Reuters, Euractiv, Le Monde, Toute l'Europe, Services de presse des Institutions européennes