La Commission Egalité Genres & Chances (COMEG) et le Mouvement Européen–France (ME-F) ont tenu à l’Hôtel de l’Industrie de Paris le mardi 24 avril 2012 une conférence sur le thème :

« Les apports culturels et de valeurs entre l’Europe et le Bassin méditerranéen: l’autre nécessaire construction »

 


                Arbre Lumière – Myrrha  2012 ©, dessin  extrait du « Voyage de Ritavan »

Cette conférence a rassemblé les intervenants suivants :

Jean-Marie Cavada, Député Européen et Président du Mouvement Européen-France ;

Amina Houari El Messaoudi, Consultante à la Commission Economique des Nations Unies, Avocate au Barreau de Rabat, Maroc

Fabienne Keller, Sénatrice, anciennement Maire de Strasbourg ;

Antoine Sfeir, Directeur des Cahiers de l’Orient, Journaliste, expert du Moyen Orient ;

Anne-Pascale Vitale, Présidente de la COMEG et Avocate aux Barreaux de Paris et de New York.

Merci à ces intervenants de grande qualité pour leur intervention riche et fructueuse au débat.

Retrouvez ci-dessous le premier retour sur l’évènement:

Le 24 avril 2012, la Commission Egalité Genres et Chances du Mouvement Européen–France a organisé une Conférence sur le thème des «Apports culturels et de valeurs entre l’Europe et le Bassin méditerranéen : l’autre nécessaire construction», à l’Hôtel de l’Industrie, 4 place Saint Germain des Prés, à Paris.

Près de 120 participants étaient présents, démontrant le vif intérêt qui est porté à ce sujet d’actualité.

Les questions de la salle se sont croisées avec les interventions des orateurs : dans un contexte où les fondamentaux de l’Europe sont encore parfois remis en question par certains et dans lequel le projet européen a besoin d’un nouveau souffle, quel regard portons nous sur nos voisins du Sud de la Méditerranée et vice versa ?

La rupture entre les deux rives de la Méditerranée est encore aujourd’hui évidente. Malgré de nombreux programmes engagés par les instances communautaires,  les relations développées demeurent essentiellement économiques, dans des contextes politiques qui sont souvent difficiles.

Cela ne semble pas suffisant aux yeux des orateurs qui ont exprimé un consensus sur la nécessité de mieux se connaître et de mieux se comprendre, pour bâtir ensemble.

Les leviers d’actions résident dans le travail de mémoire, mais également dans la création d’une histoire commune, dans la jeunesse et son éducation, et surtout dans la recherche de l’égalité hommes-femmes. Il est nécessaire d’atteindre ces équilibres.

Ainsi, bien que la volonté commune soit celle de se rapprocher, les apports culturels et de valeur entre l’Europe et le Bassin méditerranéen ne sont pas suffisants. Aussi cette construction  demeure nécessaire et doit être une priorité dans notre environnement de mondialisation. Gageons que les instances communautaires sauront poursuivre les actions engagées de coopération et de rapprochement entre l’Europe et les pays du Bassin méditerranéen. Gageons que les acteurs de la société civile, dont le Mouvement Européen-France, sauront y contribuer en renforçant par leurs actions d’information,  la conscience européenne du plus grand nombre possible.

 

Retrouvez les photos de l’évènement!