Êtes-vous pour ou contre le retour à un scrutin opposant des listes nationales pour les élections européennes de 2019 ? Le Gouvernement a présenté début janvier 2018 en Conseil des Ministres un projet de loi rétablissant la circonscription unique, en remplacement des huit eurocirconscriptions locales en vigueur depuis 2004. la députée européenne Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy défend le POUR et son collègue Jean Arthuis le CONTRE au micro du Mouvement Européen et d’Euractiv.

Retrouvez la  1ère partie de la vidéo sur Euractiv, Twitter et Facebook et la 2e partie de la vidéo ici.

Le député européen du Grand Ouest Jean Arthuis s’oppose à la proposition du Gouvernement et propose un modèle régional, « que la circonscription soit la région, les 13 régions ». Il défend notamment la proximité des élus avec la politique territoriale européenne et la possibilité de créer un lien entre « le territoire, les citoyens et le parlementaire européen ». A l’opposé, Christine Revault d’Allonnes Bonnefoy, élue en Île-de-France, défend l’idée d’une liste nationale face à des eurocirconscriptions qui ne correspondent plus au découpage régional. Elle repousse également l’idée des 13 circonscriptions et met en avant le risque d’aboutir à « une très mauvaise représentation des Français » dans les plus petites régions.

Le Mouvement Européen se mobilise pour faire vivre le débat public sur l’Europe en France, et notamment sur cette question déterminante pour rapprocher les élus européens de leurs électeurs dans la perspective des élections européennes de 2019.

 

Nos priorités 2018

Adhérer au Mouvement Européen

Allons plus loin pour démocratiser l'Union européenne ! Déclaration des membres de l'Assemblée générale

Faites un don au Mouvement Européen