Vingt-trois pays de l’Union européenne se sont engagés le 13 novembre dernier au sein d’une « Coopération structurée permanente de défense » pour relancer l’Europe de la défense. Le Mouvement Européen – Pas de Calais s’est emparé du sujet dans le cadre de son cycle thématique : « Comment l’Europe contribue-t-elle à la sécurité et à la défense des Européens ? ». Deux conférences se sont tenues à Arras le 1er décembre dernier réunissant 300 personnes ainsi que des intervenants de haut niveau. Ce même sujet était également au cœur du voyage à Bruxelles, et de la visite à la Commission et au Parlement européen, organisés par la section le 6 décembre.

Mettre la Sécurité et la Défense en débat. Les deux conférences, animées par Quentin Dickinson, Directeur des affaires européennes à Radio France, portaient respectivement sur la sécurité intérieure et la justice dans l’UE, et sur la sécurité extérieure et la défense de l’Europe. Parmi les invités, Ben Waites, membre de cabinet du Directeur exécutif d’Europol, Frédéric Baab, magistrat représentant de la France au sein d’Eurojust, Thomas Pellerin-Carlin, chercheur à l’Institut Jacques Delors ou encore Jacques Favin–Lévèque, général 2eme section, membre de d’Eurodéfense-France. De la coopération policière et judiciaire aux dispositifs existants et initiatives futures (cyberdéfense, drones européens etc.), en passant par la recherche militaire et l’idée d’une fond européen de défense… les échanges ont permis de mettre en lumière les grands enjeux d’aujourd’hui et de demain en matière de défense européenne.

Visite de terrain. Pour poursuivre son cycle sur la sécurité, le Mouvement européen – Pas-de-Calais a organisé une journée à Bruxelles, où un groupe de 70 personnes, dont 60 étudiants en droit de Douai et de Lille, ont pu échanger avec Nicolas Suran, représentant permanent de la France auprès du Comité politique et de sécurité de l‘Union européenne, ainsi qu’avec Maximilien Mougel, membre de l’unité Terrorisme et radicalisation à la Direction générale Migrations et affaires intérieures de la Commission. S’en sont suivis des entretiens avec des députés de la Commission Libertés civiles, justice et affaires intérieures et de la Sous-Commission sécurité – défense du Parlement européen.

Des initiatives qui s’inscrivent dans le travail du Mouvement Européen pour faire vivre le débat sur l’Europe sur l’ensemble du territoire, et pousser à plus de coopération sur le continent dans le domaine de la Sécurité et de la Défense, alors que l’Europe évolue dans un monde où la situation géopolitique se tend sensiblement.

Retrouvez le détail de ces événements sur le site du Mouvement Européen – Pas de Calais.

Nos priorités 2018

Adhérer au Mouvement Européen

Allons plus loin pour démocratiser l'Union européenne ! Déclaration des membres de l'Assemblée générale

Faites un don au Mouvement Européen