A l’occasion de l’Assemblée générale du 19 novembre qui s’est tenue à La Rochelle, trois nouvelles organisations sont devenues Associations nationales membres du Mouvement Européen – France.

Le collège des associations nationales compte désormais 24 organisations. L’entrée de trois nouvelles structures complémentaires dans leur engagement pour l’Europe enrichit la palette d’actions menées au sein du réseau du Mouvement.

Citoyennes pour l’Europe : Créée en juillet 2011 par Claire Boussagol, Renée Combal- Weiss, Martine Méheut, Catherine Verger, l’association s’engage pour faire remonter d’une société civile féminine des idées concrètes qui favorisent la construction européenne. A l’origine du projet, un constant : la construction européenne suscite différentes réactions, de l’enthousiasme jusqu’au rejet. Mais malgré toutes les voix levées, celles des femmes étaient peu entendues.

Confrontations Europe : Think tank non partisan créé en 1992, Confrontations Europe partage des diagnostics et élabore des propositions concrètes pour construire une Europe humaniste, compétitive et solidaire. Sa méthode est de rassembler des acteurs économiques et sociaux européens pour élaborer ensemble des propositions visant à dynamiser le développement économique et social au sein de l’Union.

La Société d’Encouragement pour l’Industrie nationale a été fondée en 1801 par les trois consuls, Bonaparte, Cambacérès et Lebrun. Elle poursuit depuis deux siècles sa mission d’accompagnement des grandes mutations industrielles, économiques et sociales.