Les Jeunes Européens – France ont organisé leur Université d’été à Rennes, du 7 au 10 septembre 2017. A cette occasion, les administrateurs ont élu le nouveau président, Hervé Moritz, et son Bureau national lors de l’Assemblée générale, le 9 septembre.

Hervé Moritz et son bureau, composé de douze membres, succèdent à Jérôme Quéré qui a clôturé deux ans de mandature engagée. Le mandat du nouveau président court sur deux ans, soit jusqu’en 2019, échéance essentielle pour l’Union européenne.

La présidence d’Hervé Moritz aura pour principal objectif de préparer notre mouvement et de sensibiliser les citoyens en vue des élections européennes de 2019. Partant du sombre constat que le taux d’abstention à ces élections est l’un des plus élevés en France, les Jeunes Européens – France se mobiliseront pour réintéresser les citoyens à cette échéance électorale. Une refonte de l’organisation de l’association est également prévue, dans le but d’accroître la démocratie interne et de renforcer les dynamiques régionales.

Hervé Moritz, 23 ans, est engagé aux Jeunes Européens depuis six ans. Il s’est investi d’abord à Strasbourg, en tant que secrétaire général. Rédacteur en chef du Taurillon pendant deux ans, puis responsable de la stratégie politique, et membre du Bureau national depuis 2014, il a initié et coordonné la Convention européenne de la jeunesse en mars 2017, participé à l’organisation de l’Université d’automne du Mouvement Européen – France à Strasbourg en 2016. Il s’est d’ailleurs engagé en tant que secrétaire général du Mouvement Européen – Alsace dès novembre 2016. Diplômé d’un master d’histoire des religions, il écrit depuis 2012 pour le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

« C’est à nous, Jeunes Européens, de prendre la relève. A nous de porter le projet d’une Europe plus démocratique, d’une Europe fédérale. Nous devons être la génération des refondateurs de l’Europe » a récemment déclaré Hervé Moritz, nouveau président des Jeunes Européens – France.