APPEL: La société civile au coeur de la refondation de l’Europe !


Les Eurocitoyens lancent sur proposition de Confrontations Europe un Appel pour que les Conventions Démocratiques pour l’Europe proposées par le Président de la République soient un moyen de réconcilier l’Europe avec ses citoyens.

 Engagés pour une refondation de l’Europe, capable de répondre aux défis économiques, sociaux, sociétaux, culturels de notre monde,

Convaincus que la participation des citoyens et de la société civile à cette refondation en est la clé,

Les Eurocitoyens et Confrontations Europe lancent un Appel pour que les Conventions Démocratiques pour l’Europe proposées par le Président de la République soient un moyen de réconcilier l’Europe avec ses citoyens ! Nous vous proposons de rejoindre ses premiers signataires en le signant et en le faisant signer.

 

Marcel GRIGNARD 

Président de Confrontations Europe 

Fausto ROTELLI

 Membre du Bureau du ME-F pour Les Eurocitoyens

 

APPEL : La société civile au cœur de la refondation de l’Europe !

Le 3 juillet dernier, le Président de la République dans son discours devant le Congrès confirmait le lancement de Conventions démocratiques pour refonder l’Europe d’ici la fin de l’année. Celles-ci ont vocation à répondre au « scepticisme grandissant » vis-à-vis de l’Europe et à donner un nouveau souffle à l’idée européenne. Ce constat sur le besoin d’une refondation et d’une réappropriation, par les citoyens, du projet européen, nous le faisons nôtre depuis plusieurs années.

Ainsi, nous, membres de la société civile, associatifs, entrepreneurs, salariés, dirigeants, syndicalistes, élus, chercheurs, citoyens européens, entendons prendre une part active à ces conventions. L’Union européenne doit décider de ce qu’elle veut être, y compris dans son rapport au monde, définir et mettre en cohérence les politiques pour une croissance inclusive permettant de relever les défis de la planète.

Ensemble, Européens, nous voulons choisir notre destin collectif :

  • Que voulons-nous faire ensemble ? Qu’acceptons-nous de partager ?
  • Comment entendons-nous, nous Français, Allemands, Polonais, Slovaques, Italiens, etc. assumer notre part de responsabilité dans cette construction d’un intérêt commun européen ?

C’est un appel à un formidable renouveau démocratique pour une refondation de l’Europe. Nous voulons y répondre, déterminés à faire de ce rendez-vous annoncé une réussite. Pour que ces conventions soient un succès, pour qu’elles permettent de bâtir une vision partagée et positive de notre avenir commun, nous considérons qu’elles doivent :

  • Être engagées de manière la plus large possible et non-partisane. Elles doivent être l’occasion d’écouter et d’entendre toutes les opinions y compris ceux qui sont, parfois depuis longtemps, dans le doute, voire le rejet. Il ne s’agit pas que ces conventions soient prises en otage par les tenants de dogmes, quels qu’ils soient. Les collectivités territoriales sont, selon nous, le niveau pertinent pour permettre une participation la plus large possible.
  • Partir de la société et s’appuyer sur ses acteurs et forces vives qui la traversent et la structurent : associations locales, nationales ou agissant sur le terrain de l’Europe, organisations syndicales et professionnelles, entreprises, collectivités, citoyens, politiques.
  • Intégrer le regard des autres Européens. Idéalement, cet exercice devrait être réalisé concomitamment dans les autres Etats membres de l’Union, selon leurs modalités propres, et ne saurait donc être ni « descendant » ni uniforme.
  • Aller au-delà d’un processus consultatif. Seul un processus délibératif, s’inscrivant dans la durée, permet une véritable appropriation des enjeux et, à terme, le reflux des risques populistes. Cette initiative peut, en effet, être un moyen de prendre à bras le corps la crise politique et démocratique qui frappe nos pays. C’est aussi la contrepartie nécessaire à l’investissement des citoyens dans ces conventions. Un engagement des institutions nationales et européennes à prendre en compte le résultat de ces Conventions Démocratiques nous apparaît indispensable.

Pour que ces conventions participent d’un véritable renouveau démocratique et citoyen, nous proposons d’impliquer citoyens, organisations de la société civile, élus nationaux et européens dans leur pilotage. Nous sommes convaincus que c’est en associant et en responsabilisant les acteurs qu’on les mobilise. Or, c’est à la une de la mobilisation citoyenne, de la qualité et de la densité des échanges qu’on pourra mesurer le succès de ces Conventions Démocratiques. Ensemble, en France et en Europe, mobilisons-nous pour faire de ce rendez-vous un moyen d’une refondation démocratique et politique de l’Union européenne !

Retrouvez cette appel en format PDF.