Au sommaire de ce numéro :

- Macron et le new deal européen

- Brève – La Commission européenne expose ses réflexions sur l’avenir

de la défense européenne

- Sylvie Goulard, ministre des Armées du 1 er gouvernement Philippe

- « 1 + 1 = 1, l’unité de la nation. ». Helmut Kohl est mort ce 16 juin 2017

L’histoire de l’Europe n’est pas un long fleuve tranquille. L’été et l’automne 2016, avec le Brexit, l’élection présidentielle américaine, l’activisme intrusif russe, la montée de l’euromorosité avaient plongé les Européens dans les affres du syndrome de Krikaliov (voir Les Nouvelles N°20). Depuis, les vents ont tourné avec la défaite des populismes en Autriche et aux Pays-Bas puis avec l’élection présidentielle en France. Les Français se sont donné, avec Emmanuel Macron, le premier président depuis longtemps à s’être fait élire en affirmant de fortes convictions européennes. Son programme et ses premiers actes suggèrent qu’une relance de la construction européenne redevient possible.

Les réflexions qui suivent n’expriment nullement les positions du Mouvement européen, mouvement civique, pluraliste par nature, qui réunit tous ceux qui se retrouvent dans la construction européenne. Il faut plutôt y voir les premières impressions d’un observateur attaché à l’Europe qui a cru reconnaître dans l’ouverture un accent et quelques thèmes qui laissent espérer une œuvre puissante.

 

 

Jean Vergès, Président d’honneur du Mouvement européen-Provence

Les Nouvelles du Mouvement européen-Provence

N° 23 – 19 juin 2017 (révisé le 5 juillet 2013)

Lire l’intégralité du document