L’Europe traverse une crise grave et inédite aux multiples aspects. Crise économique et sociale d’abord : elle paraît incapable de se mettre d’accord sur des politiques économiques coopératives et semble largement indifférente au chômage de 25 millions d’européens. Elle est en désaccord sur les grandes infrastructures énergétiques, divisée sur les négociations commerciales bilatérales et multilatérales. Crise migratoire ensuite : elle est débordée par l’exode dû aux conflits du Moyen-Orient au point de faire éclater une de ses grandes politiques, l’Espace Schengen. Crise politique enfin : elle semble incapable d’organiser une démocratie européenne participative, de lancer la création d’une défense européenne, de communiquer à sa population un message positif sur la mondialisation et le projet européen.

Les imaginaires collectifs ont perdu la mémoire de succès communs. Le sentiment d’inefficacité de l’Europe fait ressurgir des comportements populistes et xénophobes, partout en Europe.

Faisant suite à la réflexion de ses adhérents, le ME-F rend publiques ses propositions pour surmonter ces obstacles et relancer la construction européenne. Il inscrit sa démarche dans le cadre du rapport des cinq présidents de juin 2015 sur l’approfondissement de l’Union économique et monétaire. Il propose une approche fédérale sur les trois urgences, la zone euro, la politique de sécurité et de défense, l’immigration et l’asile, et une réorientation de l’Europe à 28 sur trois axes, un développement durable, une solidarité qui ne serait pas réduite aux acquêts, l’affirmation d’une perspective positive partagée entre Européens où l’on cherche à dégager les compromis gagnants pour tous les Etats membres. Il souhaite partager avec le MEI et ses associations sœurs européennes et les Eurocitoyens qui le souhaitent ses analyses et ses propositions.

Ce travail du Mouvement Européen-France sera communiqué aux candidats à l’élection présidentielle française de 2017 en leur demandant de réagir publiquement aux positions du ME-F sur l’orientation à donner au projet européen.

Le document « Dessiner l’Europe de 2025 – Le projet du Mouvement Européen-France » est issu d’une année de travail collectif d’adhérents de Mouvement, sous la direction de François Vié, Président de la section du ME-F-Pas-de-Calais ; puis d’une synthèse au sein du Bureau du Mouvement conduite par Patrick Lefas, Vice-Président du ME-F jusqu’en décembre 2016. Il a été approuvé par l’assemblée générale des adhérents le 19 mars 2016. Son actualisation à la suite du référendum sur le Brexit a été validée par le Bureau du 3 octobre 2016.

SYNTHESE DU RAPPORT

_______________________________

RAPPORT COMPLET