ME-F Hebdo

N°59 du 12 au 18 septembre 2015

Chers lecteurs, chères lectrices,

En raison du lancement de notre cycle des Grands Oraux des Eurodéputés à Avignon, votre revue hebdomadaire de la presse européenne ME-F Hebdo ne paraîtra pas vendredi 25 septembre prochain, et reviendra le vendredi 2 octobre dans vos boîtes.
En attendant, vous pouvez suivre le Grand Oral des Eurodéputés de l’eurocirconscription du Sud-Est sur Twitter, le vendredi 25 septembre à partir de 18 heures, avec le hashtag #GrandsO_UE !

Bonne lecture et à très bientôt !

La rédaction de ME-F hebdo

Les faits marquants de la semaine

Fait n°1

Et pendant ce temps, les réfugiés…

Fait n°2

Good COP, Bad COP (21)

Fait n°3

Who’s Mr Corbyn ?

Fait n°4

Le point sur les élections grecques à venir

La desintox de la semaine

L’Espace Schengen est-il en danger ?

En 1985, la France, la République Fédérale d’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg signaient les accords de Schengen, avec pour objectif à long terme de supprimer tout contrôle aux frontières à l’intérieur de ce territoire, et donc une libre circulation des biens, des capitaux et des personnes. Cette zone a vocation à s’étendre et, actuellement, 22 des 28 Etats membres de l’Union européenne en font partie, auxquels s’ajoutent l’Islande, la Norvège, la Suisse et le Liechtenstein.

Aujourd’hui, l’Allemagne a rétabli les contrôles douaniers à sa frontière commune avec l’Autriche, dans le but d’endiguer le flux de réfugiés venant de l’est de l’Europe, que Berlin avoue être incapable de gérer tout en leur donnant des conditions décentes d’accueil. Les médias spéculent : cela signifie-t-il la fin de Schengen ? Pouvons-nous et devons-nous sinon faire un “Schengen 2”comme certains responsables politiques le suggèrent ?

Les accords de Schengen ont effectivement prévu l‘éventualité que les Etats membres concernés puissent rétablir le contrôle aux frontières nationales de manière provisoire, à certaines conditions. Les membres peuvent fermer leurs frontières 5 jours maximum afin de faire face à des “événements imprévus”, 6 mois maximum dans le cas d’une “menace grave pour l’ordre public et la sécurité intérieure”, ou encore 24 mois pour des “circonstances exceptionnelles” (auxquelles appartient, selon les traités, la défaillance du contrôle des frontières extérieures).

Un contrôle des frontières, provisoire qui plus est, ne signifie cependant pas leur fermeture. Les demandes d’asile, notamment, sont toujours possibles. D’autre part, et contrairement à ce qui est régulièrement demandé par les politiques, il est compliqué de retravailler les accords de Shengen pour créer un « Schengen 2″. En effet, toute renégociation des traités communautaires implique une démarche lourde et facétieuse, dont la dernière fut le Traité de Lisbonne, et qui reste, pour chaque Etat membre, une très mauvaise expérience qu’aucun ne souhaiterait réitérer dans l’immédiat.

Source :  lemonde.fr

L'actualité culturelle de la semaine

Ces Actualités Culture vous sont proposées par

Actu Ciné :

“Butterfly Trip”, l’échappée belle des jeunes réfugiés

“Butterfly Trip” est avant tout un ensemble de témoignages saisissants sur ce qu’ont vécu nombre d’adolescents réfugiés et immigrés pour arriver en Italie. Grazia La Paglia raconte pour Café Babel  l’extrême difficulté pour chacun de se souvenir, raconter et se livrer devant une caméra. Partis seuls, ils parlent de leur départ pour rejoindre les côtes libyennes, la mort de leurs amis, la peur de se noyer, et enfin l’arrivée en Italie, dans un lycée qui les encourage à se dévoiler. Avec l’aide de professeurs, photographes et cinéastes, ils nous livrent là un projet bouleversant.

Actu société :

La marche des pieds nus : les Italiens défilent pour les réfugiés

Lorenzo Bellini nous parle dans les feuilles de Café Babel de cette initiative née à la Mostra de Venise, et qui s’est étendue aujourd’hui à l’ensemble de l’Italie. Initiée par plusieurs artistes et acteurs, la marche des pieds nus vise à sensibiliser à la situation de dénuement des réfugiés et des immigrés. Ces marches qui ont eu lieu dans des dizaines de villes sont un appel aux pouvoirs publics à considérer la situation des réfugiés. Pour voir ces marches en photo, c’est par ici.

Les tweets de la semaine

Nos Partenaires

La Fondation Charles-Léopold Mayer pour le progrès de l’Homme (FPH) est créée en 1982 et a pour but de promouvoir des valeurs de progrès social et moral.
Depuis 30 ans déjà, la FPH s’est consacrée à soutenir divers projets sur tous les continents : politiques de développement, santé, éducation, habitat, agriculture, création d’entreprise, micro-crédit, environnement.
S’inscrivant dans la tradition humaniste européenne, ses valeurs sont tant l’émancipation et l’épanouissement des individus, que le développement du sens des responsabilités et de l’action collective.
Pour cela, elle a développé des modes d’action reposant sur la mise en réseau de différents acteurs, la construction d’analyses et d’alternatives de développement, et le portage de ces propositions.
Suivez-nous

Aimez notre page

facebook.com/MouvementEuropeen

Suivez-nous sur Twitter

        @MouvEuropeen_Fr