ME-F Hebdo

N°45 du vendredi 10 avril 2015

Les faits marquants de la semaine

Fait n°1

Здpaвcтвyйтe, Tsipras !

Fait n°2

UK, la campagne bat son plein !

Fait n°3

Journée internationale des Roms

Fait n°4

La famille Le Pen vue par la presse européenne !

La desintox de la semaine

 

Faut-il encadrer la consommation de drogues dures ? C’est une question que l’Europe se pose avec une intensité différente selon les pays.

 

A l’heure où plus de 3 millions d’Européens consomment des drogues régulièrement, certains pays ont tenté l’expérience des « drogatoriums« : ces endroits où les toxicomanes peuvent consommer crack, héroïne et cocaïne dans une relative sécurité.
En France, après plusieurs années de débats, l’expérimentation de salles de consommation de drogue à moindre risque, communément appelées « salles de shoot« , vient d’être validée par l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi de modernisation du système de santé. Pourtant la France a tardé à mettre en place un tel dispositif par rapport à certains de ses voisins européens.
En effet, la Suisse, l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Espagne, le Luxembourg et la Norvège ont testé le dispositif. En Suisse par exemple, ces lieux existent depuis 30 ans déjà et ne font plus polémique, alors qu’au Royaume-Uni, un programme relatif aux « shooting galleries » a été impulsé en 2005 par le gouvernement. Et quatre ans durant, les trois cliniques mandatées pour mener l’expérience, ont rencontré un succès probant. Moins de deals dans les rues, moins de toxicomanes en évidence, moins de meurtres aussi, selon The Independent . Par ailleurs, en Allemagne, il existe 16 « Fixerstuben » (« salles d’injection« ) et, à Berlin, 70% de l’opinion publique serait favorable à leur diffusion. En Espagne, l’agglomération de Barcelone, qui compte aujourd’hui 4 « narcosalas« , entend en construire 9 de plus. L’ Italie, quant à elle n’a pas abordé la question depuis 2006.

L’avantage principal des salles de consommation, selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), tient à la baisse de la mortalité, mais aussi aux services médicaux de base délivrés à une « population problématique à haut risque« . Les nuisances recensées par l’OEDT portent, elles, sur l’augmentation de la consommation, les risques d’initiation de nouveaux usagers et la présence de dealers à proximité des centres.

Source : Cafebabel.fr

 

L'actualité culturelle de la semaine

Actu Livre :
« I like Europe », paroles d’une génération de Porto à Riga

Le 11 mars dernier est sorti le livre de Caroline Gillet, illustré par Aurélie Charon, « I like Europe« . Dix histoires de jeunes européens, qui évoluent et grandissent au sein de l’Union européenne. Loin des actualités médiatiques, les auteurs proposent un nouveau regard, jeune, osé, reprenant les petits tracas de la vie quotidienne auxquels se mêlent les grandes problématiques de notre continent.
Avant d’être un ouvrage illustré, “I like Europe” était avant tout une émission radio de France Inter. Ce livre est la suite logique d’une représentation d’une Europe émouvante à travers le regards de jeunes en devenir.

 

Actu Art :
La Biennale de Venise, l’art et le capitalisme

Du 9 mai au 22 novembre prochain se tiendra la 56e Biennale de Venise.
Art, danse, musique, architecture, cinéma… ce rendez-vous est une des plus prestigieuses manifestations artistiques en Europe. L’occasion pour certains de revenir sur les menaces pesant sur l’industrie culturelle ou au contraire, d’en montrer les nouvelles possibilités.
Entrons-nous dans une nouvelle logique de marché, où chacun pourrait devenir producteur de ce qu’il consomme ? En partageant et en privilégiant le gratuit, l’usager prend le pas sur le consommateur et le capitalisme défaille. Au détriment de la figure classique de “l’artiste” ? Pour les Inrocks, nul doute que cette Biennale se penchera sur cette question à sa manière.

 

L'actu du ME-F et de ses partenaires

Actu ME-F :

« Le plan Juncker au secours de la croissance en Europe ?«  

 

Organisateurs :ME-F-45 

- QUAND : Lundi 13 avril / 18h00

 

- : Fac de Droit, Orléans 45000

- QUOI : Jean-Marie Cavada, président du ME-F, Député européen, livrera son point de vue, à l’invitation de Cem Ertur, Doyen de la faculté, et de François Zaragoza, Président du ME-F-Loiret. Entrée libre, sur inscription.
Plus d’information en cliquant ici !

Actu ME-F :

« Quel avenir pour le projet politique européen 10 ans après le « non » au référendum« 

 

OrganisateursJE-F

- QUAND :Samedi 12 avril / 18h30

- : Foyer de l’Etudiant Catholique, 67000 Strasbourg

- QUOI : Fabienne Keller, Sénatrice et Vice-présidente du Conseil d’Administration du ME-F, l’Economiste Michel Dévoluy ainsi que Pauline Gessant, Présidente de la JEF-Europe prendront part a ce débat qui s’inscrit dans le séminaire de Strasbourg organisé par les JE-F. Plus d’information ici !

Actu Partenaire :

10ème édition du festival « L’Europe autour de l’Europe« 

Organisateur : Evropa Film Akt

- QUAND : Du 16 mars au 15 avril

- : Cinéma l’Entrepôt , 75014 Paris

- QUOI: Ce festival propose plus de 80 films de 35 pays d’Europe sur le thème « Corps et âme« . La Cérémonie d’ouverture de la Compétition se fera en en présence de Jos Stelling, le Président du jury, et du film « Superwelt« , le vendredi 10 avril à 20h.
Toutes les informations en cliquant ici !

Actu Partenaire :

« COP 21: quel leadership pour la France ?« 

Organisateurs : Toute l’Europe / Huffington Post

- QUAND : Lundi 13 avril / 13h00 – 19h00

- : Assemblée nationale – 75007 Paris

- QUOI : Personnalités politiques, chercheurs, chefs d’entreprises, ONGs, associations et citoyens seront présents pour débattre autour de tables rondes concernant le climat, l’innovation et l’aide au Développement.
Consultez le programme et suivez la conférence sur Twitter via #TleCOP21.

Les tweets de la semaine

 

Nos Partenaires

Installée à Paris depuis 1955, la Représentation en France de la Commission européenne a développé son réseau pour travailler au plus près des acteurs et citoyens afin de faire connaître le travail, les missions et le rôle de la Commission européenne. Elle est aujourd’hui dotée d’une Représentation régionale à Marseille, et de 52 Centres Europe Direct pour travailler au plus près des citoyens de France. Important soutien des activités européennes en France – festivités du 9 mai pour la Fête de l’Europe, anniversaire des grands évènements de l’histoire européenne – elle produit également des analyses économiques, politiques et sociales, constitue le lien entre citoyens et la Commission européenne, et travaille également avec les acteurs économiques, politiques et sociaux français sur les questions européennes en France.

 

Suivez-nous

Aimez notre page

facebook.com/MouvementEuropeen

Suivez-nous sur Twitter

        @MouvEuropeen_Fr