Noelle O’Connell est la dynamique Secrétaire Général du ME-Irlande depuis 4 ans. Elle a accepté de ce livrer à une courte interview afin de nous présenter le Mouvement Européen-Irlande, ses actions et ses ambitions. Pour elle, « bien que ces années aient été chargées et parfois très dures, ce travail est stimulant et varié et ce serait difficile de trouver mieux! ». L’occasion pour le ME-F et ses adhérents de faire connaissance avec son homologue Irlandais, lui aussi membre du ME-I ,  et de découvrir les rapports et enjeux qui unissent ce pays à l’Europe.

 

Comment pouvez-vous présenter le Mouvement Européen-Irlande ?
Le Mouvement Européen Irlande est l’organisation à but non lucratif la plus vieille d’Irlande en charge des relations entre l’Irlande et l’Europe. En effet, nous avons célébré notre 60ieme anniversaire l’année dernière en 2014. Nous sommes apolitiques et traditionnellement le Taoiseach (Premier Ministre) du moment assume la position de présidence d’honneur de l’organisation. Ici au ME-Irlande, nous nouons des liens entre tous les secteurs de la société irlandaise et de l’UE à travers nos campagnes de sensibilisation, nos programmes éducatifs, nos cours de formation, nos séances d’information ainsi que nos manifestations de réseautage. Nous écrivons aussi des rapports et des publications de manière claire et pertinente exposant les principaux enjeux européens et leurs effets en Irlande. Pour nos membres corporatifs nous fournissons des informations et de l’assistance pour accéder aux financements européens. Nous offrons aussi des conseils d’orientation à nos membres de troisième niveau à la recherche une carrière dans l’UE. Notre objectif est de continuellement lutter pour la transparence et l’engagement à claques étapes.

En quoi consistent vos actions ?
En tant qu’organisation nous travaillons dans les secteurs suivants : la plaidoirie, la communication, l’éducation et d’autres services pour nos membres. Sur le plan éducatif, nous sommes l’organisme national de mise en œuvre du programme « Blue Star ». Ceci est une initiative nationale pour les élèves irlandais fréquentant l’école primaire qui leur permette d’approfondir leurs connaissances de l’Europe. Plus de 20 000 élèves ont pris part à ce jour. Pour nos membres, nous organisons des événements sur plusieurs thèmes y compris TTIP, les accords de libre-échange dans l’UE et les relations de l’Irlande avec l’Europe. Etant donné que les élections au Royaume Uni auront lieu dans moins de 100 jours, nous organiserons une manifestation sur le rapport de ce dernier avec l’UE et la façon dont ceci a un impact sur l’Irlande, compte tenu de notre proximité géographique.

Quelles sont les évolutions et ambitions futures du ME-Irlande ?
Il est juste de dire que notre organisation a évolué depuis 1954, reflétant les transformations qui se sont opérés entre l’Irlande et l’UE en générale. Depuis l’adhésion de l’Irlande auprès a la CEE en 1973, nous nous efforçons d’offrir une voix non-gouvernementale et indépendante sur toutes les questions européennes en Irlande. Comme vous le savez sans doute en France, en Irlande nous avons beaucoup d’expérience avec les référendums, en particulier ceux liés à l’UE! Ils nous tiennent bien occupés! Ces dernières années ont été difficiles pour l’organisation en termes de durabilité. Cependant, nous avons le sentiment d’avoir commencé à remonter la pente grâce à la collaboration avec nos membres sur de nouvelles campagnes et projets pan-européens. Après la célébration de notre 60ieme anniversaire l’année dernière, 2015 sera une autre année importante pour l’organisation car nous mettrons en œuvre une nouvelle stratégie pour les cinq prochaines années.

Comment l’Europe est elle perçue par les irlandais ?
Traditionnellement, l’Irlande est fortement pro-UE avec 83% des Irlandais votant pour l’adhésion à la CEE en 1972. Toutefois, ce pays a enduré des années douloureuses dû à la crise économique provoquant des taux d’émigration et de chômage très hauts. Ceci aurait provoqué une augmentation d’un sentiment négatif envers l’UE, par exemple, on voyait parfois des gros titres négatifs concernant le programme troïka en Irlande. Pourtant, malgré tous ces défis et difficultés, les Irlandais restent conscients de l’importance de nos relations avec l’UE. Dans un sondage récent mené par Eurobaromètre, l’Irlande était classée au premier rang des 28 Etats Membres pour son sentiment pro-européen avec 78% des répondants «optimiste» pour l’avenir de l’UE et 53% des répondants irlandais ayant une image positive de l’UE. Bien que ces chiffres soient encourageants d’un point de vue irlandais, nous ne pouvons nous permettre de relâcher notre vigilance.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous engager pour la cause européenne ?
Ayant étudié les Etudes Européennes et les langues – j’ai eu la chance d’avoir pu passer une des meilleures années de ma vie en Erasmus à Lyon ce qui a vraiment ouvert mes yeux au « projet européen »- l’expérience de visiter le Parlement à Strasbourg a vraiment trouvée un écho en moi. J’ai aussi travaillé à l’ambassade irlandaise à Paris et je suis actuellement une des directrices du Conseil de l’Alliance Française Irlande, de ce fait, mes liens avec la France restent forts. J’ai travaillé dans plusieurs domaines, sur des projets Interreg dans le Sud Est de Rieland, et aussi en partenariat avec des collègues en Bretagne et des organismes de services agro-alimentaires. J’ai aussi travaillé dans l’éducation, la formation et l’adhésion. Cela fait quatre ans que je suis Secrétaire Général du ME-Irlande. Bien que ces années aient été chargées et parfois très dures, ce travail est stimulant et varié et ce serait difficile de trouver mieux! J’ai hâte de diriger cette organisation à la prochaine étape de son développement.

 

________________________________

Retrouvez le Mouvement Européen-Irlande sur le web

www.europeanmovement.ie

facebook.com/emireland

@emireland