L’Incubateur européen du Mouvement Européen-France-Loire-Atlantique à Nantes :

« Une véritable expérience de démocratie participative »

Samedi 16 mars dernier, ils étaient 7 citoyens de Nantes et de sa région à participer à la troisième et dernière édition des Incubateurs européens, organisée par la section Loire-Atlantique du Mouvement Européen-France et son Président Patrice BOLO, et cofinancée par le Parlement européen.

Réunis autour de spécialistes des Affaires européennes, dont Jean-Christophe BARBATO, Professeur des Universités à Nantes et spécialisé en droit de l’Union européenne, et Yannick HOPPE, Vice-président exécutif du Mouvement Européen-France, les citoyens ont eu l’occasion de discuter, s’informer et échanger de manière très libre sur le Parlement européen, son rôle, son poids face aux autres institutions, ses membres et ses élections.

Durant la matinée, consacrée à l’état des lieux des connaissances et de l’opinion de chacun sur le Parlement européen, les participants ont pu exprimer leurs attentes par rapport à la journée  et faire part des idées qu’ils avaient du Parlement européen et de l’Union européenne en général. Parmi les sentiments les plus partagés lors de cette première partie de journée figuraient notamment la perception d’un Parlement européen trop lointain, peu représentatif des citoyens et exclusivement focalisé sur les questions économiques et financières au sein de l’Union européenne. De plus, les citoyens participant ont tous fait état du manque d’informations disponibles et claires sur le Parlement européen et d’une pédagogie très limitée sur son fonctionnement et ses actions. Ainsi, peu d’entre eux étaient au fait des prérogatives du Parlement et pratiquement aucun ne connaissait les députés européens de sa circonscription.

Outre le Parlement européen, la discussion de la matinée a aussi porté sur l’Union européenne en général, et notamment sur sa réponse à la crise. Les participants ont tous fustigé le manque de vision politique globale et de long-terme au sein de l’Union et exprimé la nécessité pour les dirigeants européens de ne pas se focaliser uniquement sur les problématiques économiques, et d’incorporer dans leurs discours une dimension plus sociale, voire sociétale.

La matinée de l’Incubateur européen nantais a donc permis aux participants de donner leur avis très librement sur l’Europe et d’exprimer leurs attentes par rapport à la journée.

 

Après le repas, une séance de formation, effectuée conjointement par MM. Barbato et Hoppe, a donné aux participants des précisions sur les institutions européennes et sur le Parlement européen en particulier. Après une présentation claire et concise du triangle institutionnel et des principes juridiques de l’Union européenne, les formateurs se sont focalisés sur le Parlement européen, en expliquant ses différents pouvoirs, sa composition politique, ses activités principales et son fonctionnement quotidien. La présence de Martine Buron, ancienne députée européenne et actuelle Présidente de la Maison de l’Europe de Nantes, a par ailleurs permis d’avoir une vision interne du fonctionnement du Parlement européen et son retour d’expérience nous a été très précieux.

A la suite de cette courte séance de formation, et après une pause bien méritée, les citoyens se sont retrouvés pour formuler des recommandations destinées à inciter les citoyens à s’intéresser aux thématiques européennes et à faire baisser le taux d’abstention aux élections européennes.

Recommandations issues de l’Incubateur européen du ME-Loire-Atlantique :

  • Création d’une chaine télévisée européenne, généraliste et publique, disponible sur le bouquet TV gratuit.  Composée d’émissions pédagogiques sur les institutions européennes, leur fonctionnement et leur actualité, cette chaine télévisée devrait aussi comporter des fictions, des programmes pour enfants et autres émissions culturelles provenant d’autres pays européens. Selon les participants, une telle chaine permettrait de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Europe et de diffuser plus largement l’information sur les institutions européennes.
  • Mise en place d’une journée obligatoire consacrée  à l’instruction civique européenne pour les jeunes, sur le modèle de la JAPD. Cette journée serait l’occasion de former les lycéens aux institutions européennes et aux enjeux européens et les informer de leurs droits en tant que citoyens européens.
  • Distribution régulière à chaque foyer d’Europe, par publipostage, d’une documentation explicative sur l’Union européenne, ses actions et son fonctionnement, avec des exemples concrets et une dimension locale importante
  • Former les Députés européens à mieux communiquer sur leur action quotidienne, via notamment la multiplication des rencontres en région et des newsletters plus accessibles
  • Assurer une cohérence dans la communication de toutes les institutions européennes
  • Forcer les partis politiques à présenter des candidats compétents qui présentent une réelle vision d’avenir pour l’Europe et à valoriser le mandat de Député européen (éviter de considérer ce mandat comme une voie de garage). Focaliser le discours sur la politique européenne et s’affranchir de la politique nationale
  • Communiquer plus activement sur le fait que les citoyens choisissent l’orientation politique de demain en votant aux européennes ; insister plus sur les idées que sur le simple fait de voter pour le Parlement européen

Ces recommandations seront transmises au Parlement européen par l’intermédiaire du Bureau en France du Parlement européen, la DG Communication du Parlement européen et la commission des pétitions du Parlement européen.

Les citoyens participant à la journée ont tous été ravis de cette expérience, qui leur a permis à la fois de s’informer sur le Parlement européen et sur l’Union européenne en général, mais leur a aussi donné l’occasion de s’exprimer, de débattre et d’échanger leurs opinions sur l’avenir de l’Europe. Pour reprendre les mots d’un des participants, cette journée fut « une véritable expérience de démocratie participative ».

 

Contacts :

Patrice Bolo, Préisdent du ME-Loire-Atlantique

06 87 16 67 58/ pbolo[at]bolonantes.com

Philippe CHAUVIRÉ, Chargé de projets « Parlement européen » au Mouvement Européen-France

01 45 49 96 59 / philippe[at]mouvement-europeen.eu