Jo Leinen, Député européen et Président du Mouvement Européen-International, a été, le mercredi 20 février, l’invité spécial d’une conférence à Rocquencourt


sur le thème :  « L’Europe des citoyens : quel contrôle démocratique pour la politique européenne ?« 

____

Retrouvez ci-dessous le retour de Cécile Bernon, adhérente du Mouvement Européen-Paris Sud, qui était présente à la conférence :

 

Le mercredi 20 février invité du Mouvement Européen-France, section des Yvelines, à Roquencourt, sur le thème de « L’Europe des citoyennes et des citoyens : quel contrôle démocratique pour la politique européenne ? », Jo Leinen est revenu sur la crise qui frappe l’Europe pour la 6e année consécutive et à laquelle elle n’était pas préparée. Dans cette circonstance, on voit bien que l’intergouvernementalité ne permet pas de progresser efficacement dans la résolution des difficultés. Deux attitudes empêchent d’avancer rapidement : la défaillance d’une l’idée communautaire « neutre » et le manque de démocratie dans le fonctionnement des institutions, en particulier le Parlement, ou la prise de décision. Ces deux questions devront être traitées après les élections de 2014.

 

La crise montre aussi combien la modernisation et la stabilisation des économies  sont nécessaires : les pays européens doivent accepter de dépenser moins et surtout mieux, en investissant pour l’avenir (infrastructures ; transport, énergie, télécommunication…). Il faut que le chômage baisse, en particulier celui des jeunes, car il est impensable de laisser une génération complète sur le bord du chemin, en dehors du risque de désordre que cela pourrait engendrer. Car la question sociale fait partie du projet européen.

 

De grandes avancées ont été réalisées, souvent à l’occasion de crises : guerre froide, terrorisme, crise financière. Aujourd’hui, il serait bien que l’UE se préoccupe de sa gouvernance et que les médias l’aide à faire connaître ses acteurs dans le public. Le Mouvement Européen a également un rôle à jouer dans les prochains mois pour organiser le débat dans la société civile sur la 3e convention en cours qui doit compléter le traité de Lisbonne sur les plans économique et financier et les élections de 2014.

 

Elargissement, noyau dur, budget européen, service extérieur et Europe de la défense, élargissement… Jo Leinen s’est prêté avec sa gentillesse et son humour habituels au jeu des questions-réponses pour le plus grand plaisir des participants.

 

Retrouvez également le retour du ME-Yvelines sur l’évènement en cliquant ici

 

Crédit photo : www.europarl.europa.eu