L’essentiel de l’actualité européenne en 5 minutes !

 

Au sommaire :

  • Un blocage budgétaire de moins ?
  • La France en position de mauvais élève européen

ARTICLES

 

Un blocage budgétaire de moins ?

L’Union européenne (UE) lutte en ce moment sur deux fronts budgétaires. L’un, débattu sans succès lors du récent sommet du Conseil européen, a trait aux grandes perspectives budgétaires 2014-2020. Le second, aux conséquences immédiates puisqu’il concerne le rééquilibrage des budgets 2012 et 2013, vient peut-être de trouver une issue favorable au vu de l’accord négocié hier, jeudi 29 novembre, entre la Présidence chypriote du Conseil de l’UE, mandatée par les Etats membres, et le Parlement européen. La Présidence chypriote doit en effet présenter aujourd’hui le projet commun aux ambassadeurs des Etats membres et si aucune objection n’est formulée, il pourra être entériné mardi prochain par les Ministres des Finances de l’UE. Bien que l’accord soit encore confidentiel, des sources concordantes le disent double: il porterait à la fois sur une rallonge de 6 milliards d’euros pour refinancer plusieurs programmes comme Erasmus, sur lequel ont pesé des risques très commentés pour la fin 2012, et sur une réduction de cinq milliards d’euros du budget 2013, conformément à la demande de la Commission européenne.

La France en position de mauvais élève européen

Dans le rapport d’alerte sur les déséquilibres macroéconomiques de l’Union européenne (UE) publié mardi 27 novembre, la Commission européenne tire le signal d’alarme pour 14 Etats membres, dont la France. Bruxelles s’intéresse de près aux indicateurs complexes comme la balance courante, les parts de marché à l’exportation, le taux de chômage, ou encore l’endettement du secteur privé. La France, à qui il avait déjà été reproché l’année passée de présenter « de sérieux déséquilibres », compte parmi les pays à surveiller. Le rapport lance en effet un avertissement sur la dégradation de la situation à venir « si aucune action décisive n’est entreprise ». La Commission s’inquiète également du taux de chômage et de la hausse de l’endettement privé. Cette analyse représente le premier pas de la surveillance annuelle des équilibres économiques des pays européens que Bruxelles compte réaliser en 2013. Dans l’hypothèse où la Commission détecterait une situation de déséquilibre pouvant mettre en danger l’Union économique et monétaire, elle peut recommander au Conseil de l’UE d’ouvrir une procédure pour « déséquilibres excessifs ».

 

L’ACTU DU ME-F :

Le ME-F-91 a le plaisir de vous convier, samedi 1er décembre, à son petit-déjeuner débat sur le thème : « L’Europe et la crise. Où en sommes-nous ? Quelles perspectives économiques, politiques et sociales ? », autour de Kristina Maslauskaite, Chercheur à Notre Europe-Institut Jacques Delors. Rendez-vous à Ris-Orangis, dès 9h30. Plus d’informations ici.

 

BRÈVES

OGM/Rapport rejeté : Ce mercredi 28 novembre, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a définitivement désapprouvé le rapport de Gilles-Eric-Séralini sur la toxicité des organismes génétiquement modifiés (OGM). Ce rapport, qui avait provoqué une vive inquiétude en Europe lors de sa publication en septembre dernier, a été jugé nul et non avenu.

Nobel/Remise : L’Allemagne, le Royaume-Uni et la France notamment, ont confirmé leur présence à la remise du Prix Nobel de la paix à l’Union européenne, le 10 décembre prochain à Oslo. Les Chefs d’Etat y accompagneront le Président de la Commission européenne, José-Manuel Barroso, celui du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et le Président du Parlement européen Martin Schulz.

 

EUROLIENS

Le prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne est « illégal », d’après Desmond Tutu, huffingtonpost.fr

 Cybermenaces en et contre l’Europe, ladocumentationfrancaise.fr

 Eurozone crisis live: German parliament votes on Greek deal, par Graeme Wearden, guardian.co.uk

 Ich habe auch Spaß!, zeit.de

 Streit um EU-Etat: Kommissar ortet « Schizophrenie », krone.at

Que faire de nos mers ?, par Guillaume chomette, taurillon.org

Midday Express, Communiqué de presse de la Commission européenne

Sources : AFP, AP, Reuters, Euractiv, Le Monde, Toute l’Europe, Services de presse des Institutions européennes