Bureau 2017

Jean-Claude Houdoin, marié et père de trois enfants, est diplômé de l’Université de Paris-Dauphine (Doctorat de gestion), de l’IAE d’Aix-en-Provence et du CEDEP de Fontainebleau. Il a commencé sa vie professionnelle comme consultant en gestion et en organisation avant d’entrer dans le groupe Renault en 1975. Dans cette entreprise, il a été Contrôleur de Gestion et Directeur de filiales financières (crédit et leasing) au Gabon et aux Pays-Bas. Il a aussi exercé des fonctions d’« executive officer » au sein de la division Pièces et accessoires, et de la direction de l’organisation du Groupe Renault-Nissan. Il est trésorier-adjoint de la Société d’histoire du Groupe Renault depuis 2015.

Depuis 2009, il consacre son temps à défendre la cause européenne au Mouvement Européen – France. D’abord secrétaire général, puis président du Mouvement Européen – Paris-Sud, il prend en charge, fin 2011, les finances au niveau national comme trésorier. En 2015, il travaille au rapprochement des sections parisiennes, afin de faire du Mouvement Européen -Paris, non seulement la première section de France par le nombre de ses membres, mais la première par son dynamisme, la qualité de son offre aux attentes de ses adhérents.

Yves Clément est Directeur d’entreprises et autoentrepreneur. Impliqué politiquement et syndicalement, il a eu divers mandats d’élu local, de responsable syndical et associatif, notamment autour des thématiques européennes.

Il a créé la section ME-F Loiret en 2004 et l’a présidée jusqu’en janvier 2015. Entré au Bureau National du ME-F en 2007 comme représentant du ME-F Loiret, puis de l’euro circonscription Massif Central/Centre, il est ensuite chargé du développement territorial en 2010 et 2011. En 2014, il est élu Vice-Président en charge du développement des sections.

Dans le Bureau d’Yves Bertoncini, Yves Clément occupe le poste de Vice-Président en charge des relations avec les sections locales.

Benoît Thieulin, né le 9 avril 1972 à Paris, est une personnalité du numérique et un entrepreneur français. Il est directeur de l’agence La Netscouade.

Son entrée au collège est marquée par des débuts en informatique sur les machines personnelles de l’époque. Étudiant à Sciences Po Paris (promotion 1995), il devient attaché commercial chargé des TIC à l’ambassade de France en Indonésie, à Jakarta.

En 2000, il travaille au service d’information du gouvernement où il devient responsable de la communication du gouvernement français sur internet. À partir de 2005, il travaille pour le centre d’information sur l’Europe pour la Commission européenne.

À partir de 2006, il travaille pour la candidate socialiste, Ségolène Royal et met en place le site participatif Désirs d’avenir. Il devient ensuite directeur de la campagne numérique de la candidate socialiste à l’élection présidentielle française.

Après la défaite de Ségolène Royal, il fonde La Netscouade. Par décret en date du 17 janvier 2013, il est nommé à la tête du Conseil National du Numérique par le Président de la République. Il en profite pour remettre un rapport intitulé « Travail, emploi, numérique : les nouvelles trajectoires » le 6 janvier 2016 à la ministre du travail Myriam El Khomri. Dans ce rapport il propose un débat sur la mise en place d’un revenu universel en France, étant lui-même favorable à cette initiative. Le 2 février 2016, il est remplacé à ce poste par Mounir Mahjoubi.

En 2015, il devient membre du conseil d’administration de France Télévision, et personnalité qualifiée au Conseil économique, social et environnemental.

Philippe Cayla, né en 1949, est le président du directoire d’Euronews, la chaîne pan-européenne d’information.

Il a commencé sa carrière dans l’administration, puis dans l’industrie avant de rejoindre le secteur de l’audiovisuel.

Philippe Cayla était directeur du développement international de France Télévisions depuis juin 2000. Auparavant, il était chef du service des nouveaux marchés, puis chef de division à Eutelsat, l’opérateur européen de satellites, de 1993 à 2000.

Entre 1985 et 1992 dans le groupe Matra, il a été Directeur Général Adjoint de Matra Espace et Directeur de la Stratégie de Matra-Marconi Space. Il a été préalablement Directeur de la Stratégie, puis Directeur Commercial et Financier de Matra Espace.  Entre 1983 et 1985 il a été Directeur Europe d’Alcatel. De 1976 à 1983, Philippe Cayla a successivement intégré les Ministères de l’Équipement, de l’Industrie et du Commerce extérieur. Il a été notamment conseiller technique au cabinet de Michel Jobert, Ministre du commerce extérieur.

Philippe Cayla est ancien élève de l’Ecole des Mines de Paris, de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Service public, 19732) et de l’École nationale d’administration (promotion Guernica, 1976)3. Il est membre du Conseil de surveillance de l’Institut Aspen France. Cayla parle six langues dont le français et l’allemand.

Yves Bertoncini est né le 30 mars 1970 à Chambéry (Savoie), il est marié et père de 3 enfants.

Il a été directeur de l’Institut Jacques Delors entre avril 2011 et septembre 2017. Il a assisté le Président dans ses activités, dirigé l’équipe, a été responsable de sa gestion administrative et financière et de la mise en oeuvre de son programme de travail. Il a également participé aux travaux d’analyse et de production, en suivant plus particulièrement les questions politiques et institutionnelles européennes et les enjeux liés à la vie démocratique et à la mobilité.

Il a travaillé au Ministère français des Affaires étrangères, à l’ambassade de France à Alger (1992-1993) et pour l’organisation du « dialogue national pour l’Europe » (1995-1997).Yves Bertoncini a été administrateur de la Commission européenne, où il a travaillé au sein des Directions générales « Education, Formation, Jeunesse » et « Politique Régionale » (1998 et 2001).  Il a enfin été responsable des Affaires internationales de la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (2002-2005) et directeur de la stratégie et des études du Conseil de Coopération Economique.  Il a travaillé dans les services du Premier Ministre français en tant que chargé de mission « Europe » au Centre d’analyse stratégique (2006-2009) et comme Conseiller auprès du Secrétaire général des Affaires européennes (2010-2011). Il est le Président du Mouvement Européen-France depuis le 10 décembre 2016.

Yves Bertoncini enseigne les questions européennes au Corps des Mines (Mines Paris Tech) et au Collège d’Europe à Bruges ; il les a également enseignées à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (2001-2011) et à l’Ecole nationale d’administration (2007-2009).

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, « policy papers » et tribunes sur les enjeux européens (rapports de pouvoir, démocratie, Parlement européen, etc.), parmi lesquels « Europe : le temps des fils fondateurs » (Michalon, 2005), « Politique européenne Etats, pouvoirs et citoyens de l’UE » (Sciences-Po/Dalloz, 2010) ou «Réformer la gouvernance européenne » (Institut Jacques Delors, 2014).

Yves Bertoncini est membre du Comité d’orientation du Cycle des Hautes Etudes Européennes (CHEE), du Comité scientifique de l’Eurobaromètre Flash (TNS/Kantar), du Mouvement Européen-France et a été membre du Conseil d’orientation de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (2012-2015). Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Grenoble et du Collège d’Europe à Bruges. Il a également étudié à l’IEP Paris et à l’Université de Californie à Berkeley. Il a participé au « Young leaders program » de la Ernst Dräger Stiftung et de l’American Council on Germany.