Bureau 2017

André GATTOLIN a été élu le 25 septembre 2011 Sénateur des Hauts-de-Seine, pour son premier mandat électif. Par ailleurs universitaire et spécialiste des sciences de l’information et de la communication, il enseigne le journalisme et la communication politique à l’Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle, après avoir longuement travaillé dans l’univers des médias et de l’opinion (CSA, Ipsos, quotidien Libération…). Au Sénat, il est Secrétaire de la Commission des Affaires européennes, ainsi que membre de la Commission Culture, Education et Communication. Anciennement membre du parti Europe Ecologie-les Verts, il a rejoint le groupe La République En Marche en juin 2017.

Tout au long de sa vie militante et associative,  il a toujours cherché à allier trois impératifs : l’impératif écologiste, l’impératif citoyen et l’impératif européen. Aujourd’hui membre du Mouvement Européen-France, il occupe le poste de conseiller politique au Bureau.

Inscrit au barreau de Paris depuis 1983 et avocat de profession, Jean-Pierre SPITZER a démontré son engagement européen à travers sa riche carrière. Il fut successivement : Référendaire à la Cour de justice des Communautés européennes (1979-1984), Conseiller technique au cabinet du Ministre des Affaires européennes (1983-1984), Représentant personnel de Monsieur Maurice FAURE (1984-1985), Conseiller technique au cabinet du Ministre des Affaires étrangères, Roland DUMAS (1985-1986). Parallèlement il s’est engagé dans l’enseignement en dispensant des cours à l’Institut Politique de Strasbourg, l’Institut des Hautes Etudes Européennes et l’Ecole de Formation du Barreau, où il avait fait ses études lui-même. Jean-Pierre SPITZER est également Officier de la Légion d’Honneur et Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Jean-Pierre SPITZER a rejoint le Mouvement Européen-France (ME-F) en tant que membre en 1984. Il a été membre du Bureau, puis Président du bureau du ME-F depuis 1989, d’abord sous la Présidence de Jean-François PONCET, puis de Jean-Louis BOURLANGES jusqu’en 1998. Il a ensuite été conseiller juridique du ME-F ainsi que secrétaire général dans le bureau de Jean-Marie CAVADA depuis 2014. Actuellement il est Conseiller, chargé des affaires juridiques sous la présidence d’Yves BERTONCINI.

Ancienne étudiante du Collège d’Europe, Martine Meheut est agrégée de philosophie et Docteur d’Etat, elle a enseigné en classes préparatoires aux Grandes Ecoles.

Présidente fondatrice de Citoyennes pour l’Europe, elle est également membre du conseil d’orientation du Cycle des hautes études européennes de l’ENA et membre du Conseil d’administration de la Fondation Hippocrène.

Martine Meheut est Colonel de la réserve citoyenne de l’Armée de l’air.

 

 

Membre du Mouvement Européen depuis 2003, Pauline a été Présidente des Jeunes Européens-France (2005-2007) et de la JEF Europe (2011-2015). Elle fut aussi Secrétaire Générale du Mouvement Européen-France de 2009 à 2010 et  membre du Bureau du MEI de 2012 à 2014. Elle est également membre de l’UEF et préside depuis fin mars l’association des anciens de la JEF Europe. Elle travaille au sein d’une collectivité locale du nord de la France.

Jean-Claude Houdoin, marié et père de trois enfants, est diplômé de l’Université de Paris-Dauphine (Doctorat de gestion), de l’IAE d’Aix-en-Provence et du CEDEP de Fontainebleau. Il a commencé sa vie professionnelle comme consultant en gestion et en organisation avant d’entrer dans le groupe Renault en 1975. Dans cette entreprise, il a été Contrôleur de Gestion et Directeur de filiales financières (crédit et leasing) au Gabon et aux Pays-Bas. Il a aussi exercé des fonctions d’« executive officer » au sein de la division Pièces et accessoires, et de la direction de l’organisation du Groupe Renault-Nissan. Il est trésorier-adjoint de la Société d’histoire du Groupe Renault depuis 2015.

Depuis 2009, il consacre son temps à défendre la cause européenne au Mouvement Européen – France. D’abord secrétaire général, puis président du Mouvement Européen – Paris-Sud, il prend en charge, fin 2011, les finances au niveau national comme trésorier. En 2015, il travaille au rapprochement des sections parisiennes, afin de faire du Mouvement Européen -Paris, non seulement la première section de France par le nombre de ses membres, mais la première par son dynamisme, la qualité de son offre aux attentes de ses adhérents.