Argumentaires et réactions du ME-F

Retrouvez ici les argumentaires et réactions de nos membres sur divers sujets qui font l’actualité européenne.

Communiqué de presse du ME-F sur la situation au Maghreb

publié le jeudi 24 février 2011

 

Pour une implication plus forte de l’Europe dans les pays du Maghreb

 

Le Mouvement Européen-France s’inquiète de la situation en Libye. Il souhaite que l’Union européenne s’exprime plus clairement et fermement pour condamner la répression en cours contre le peuple libyen et prenne des mesures énergiques comme la rupture de toutes relations avec le gouvernement de M. Kadhafi et le blocage des avoirs en Europe des dirigeant libyens.

Pour ce qui est de nos relations avec les nouveaux gouvernements en Tunisie et en Egypte, il faut un geste fort que le Mouvement Européen-France attend toujours. Il conviendrait de proposer à ces deux pays une forme de partenariat privilégié comprenant une coopération étroite dans tous les domaines et une aide financière autre que symbolique et attribuée dans les plus brefs délais.

L’Union européenne doit comprendre qu’au cours des prochains mois se dessine sans doute de l’autre côté de la Méditerrané un destin qui concerne aussi bien les peuples qui vivent ces révolutions que les Européens. La stabilité en Europe a tout à gagner à l’émergence de pays démocratiques à même de construire enfin une économie et une société ouverte, capable de retenir la jeunesse, une jeunesse souvent bien formée et apte à prendre en main le développement de son pays.

 

Document

PDF – 58.6 ko

Communiqué de presse de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe, membre du ME-F

« Commission Franco-Allemande – À Berlin, les collectivités territoriales françaises et allemandes réfléchissent ensemble à l’évolution de leurs jumelages et coopérations »

publié le mercredi 9 février 2011

 

L’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe et son partenaire allemand, le Rat der Gemeinden und Regionen Europas, ont organisé, les 20 et 21 janvier, une conférence intitulée : « De l’amitié à la coopération Franco-Allemande : quelle contribution des collectivités locales ? », à Berlin, à l’Ambassade de France, dans le cadre de la Commission Franco-Allemande des élus locaux et régionaux.
Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse et le projet de Déclaration finale

 

Documents

 

par groupe_énergie, publié le jeudi 16 décembre 2010

 

A l’issue de la COP16, le Mouvement Européen-France a rapidement réagi en publiant un communiqué de presse à partir d’un texte rédigé par Pierre Jourdan et validé par le GT Énergie/Climat. Optimiste sur la relance du processus de négociation multilatéral, il ne manque pas de souligner le manque de cohésion des États membres de l’UE, nuisant à son leadership.

 

En septembre 2010, le Mouvement Européen-France (ME-F) adressait une prise de position aux décideurs politiques des gouvernements et des institutions de l’Union européenne, les pressant de relancer le processus de négociation sur la limitation des gaz à effet de serre, en créant les conditions favorables à la conclusion d’un accord fin 2010, au plus tard fin 2011.

Au vu des résultats obtenus à la fin de la Conférence de Cancún, le Mouvement Européen- France espère que le processus de négociation multilatéral dans le cadre des Nations Unies est relancé après l’échec de Copenhague.

Le Mouvement Européen-France espère que l’accord de Cancún ouvre la voie à la conclusion d’un accord final lors de la prochaine Conférence en Afrique du Sud en 2011, sur la base d’une extension du Protocole de Kyoto.

Le Mouvement Européen-France en appelle à nouveau aux décideurs politiques européens pour qu’ils prennent les décisions permettant de consolider ces résultats.

Le Mouvement Européen-France considère que rien ne sera possible sans une représentation et une position fortes et communes de l’Union européenne au cours des négociations à venir. Force est de reconnaître que tel n’a pas encore été le cas à Cancún.

L’Union européenne pourra alors retrouver son leadership dans la lutte contre le changement climatique, incluant une exemplaire politique européenne de l’énergie.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse en téléchargement.

 

Documents

 

 

Auteur

groupe_énergie
Le Japon vit depuis le 11 mars une catastrophe technologique avec l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. On ne peut pour le moment évaluer toutes les conséquences de cet accident. Mais la question se pose dès maintenant : l’Europe doit-elle apporter une réponse communautaire, ou se contenter, hélas comme trop souvent, de réactions individuelles de ses États membres ?

 

Le séisme de force exceptionnelle qui a fait trembler le Japon le 11 mars a provoqué la mise à l’arrêt des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima n° 1 dans la préfecture d’Ibaraki au nord de Tokyo. Mais le tsunami qui a suivi le tremblement de terre a endommagé les systèmes de refroidissement des réacteurs. (…)

Lire la suite de Catastrophe nucléaire au Japon : que doit faire l’Europe ?

par Groupe de Travail Énergie/Climat du ME-F, Marie CASTILLO

 

Auteur

groupe_énergie

par Pauline Gessant, publié le lundi 30 novembre 2009

 

Lors de l’Université d’automne du ME-F des 17 et 18 octobre 2009 à Strasbourg, un atelier interne a rédigé une prise de position sur la Politique de l’énergie commune, à partir d’un projet préparé par le Groupe de travail Énergie.

Cette prise de position, disponible ci-dessous, a été approuvée par le Bureau du ME-F le 26 octobre et envoyée aux décideurs politiques concernés.

Elle appelle l’UE et ses États membres à notamment mettre en œuvre le paquet Énergie-Climat et à « réussir » Copenhague, à un mois de la COP15.

 

Document


Politique_de_l_energie_commune

 

Auteur

Pauline Gessant

Nos priorités 2018

Adhérer au Mouvement Européen

Allons plus loin pour démocratiser l'Union européenne ! Déclaration des membres de l'Assemblée générale

Faites un don au Mouvement Européen