Université d’Automne du ME-F

Retrouvez ici toutes les actualités et informations relatives à nos Universités d’Automne.

Cela s’est passé à Nice !

Parmi de nombreux autres évènements européens, l’Université d’automne du Mouvement européen s’est passée à Nice les 15 et 16 novembre derniers.

La ville de Nice a été riche en évènements européens au mois d’octobre et de novembre. L’Université d’automne du Mouvement européen, qui s’est déroulée les 15 et 16 novembre, était quant à elle essentiellement destinée à « faire participer les citoyens à la construction européenne ». Elle a démontré que beaucoup de pédagogie était encore nécessaire pour que les citoyens s’approprient l’Europe.

 

Un bref regard sur l’actualité européenne à Nice au cours de ces dernières semaines nous montre la richesse et la diversité des évènements qui s’y sont déroulés dans une quasi-indifférence générale. Cela a commencé par la conférence qu’est venu donner Jacques Barrot au CUM le 26 octobre sur « l’Europe et la mondialisation ». Sujet d’importance, surtout lorsqu’il est traité par un de nos anciens Ministres, actuellement Vice-président de la Commission européenne en charge de la justice, des libertés et de la sécurité. Certes, la salle était comble, mais les retombées dans les médias bien infimes !

 

Le jeudi 13 novembre, l’Université de Nice, au cours d’une cérémonie somptueuse, en présence en particulier de son Excellence le Prince Albert de Monaco, des représentants du corps consulaire, du Recteur de l’Académie, du corps enseignant et de ses doyens venus en robe, de quelques élus et de nombreuses autres personnalités, a remis, en la personne de son Président, le Professeur Albert Marouani, et au terme d’une superbe présentation faite par l’initiateur de l’évènement, le Professeur Joël Rideau, les insignes de « docteur honoris causa » au Président de la Commission européenne, José Manuel Baroso.

 

Le lendemain, se tenait à Nice, le Sommet Union européenne-Russie, évènement d’importance s’il en est, qui lui, et heureusement, n’est pas passé inaperçu. Vous allez me demander en quoi ces manifestations, si éloignées de nos citoyens, pouvaient les concerner. Outre qu’ils n’y avaient pas accès, les honneurs et le règlement des affaires internationales ne relèvent pas de leurs compétences et il ya bien longtemps qu’ils ont délégué à d’autres le soin d’y pourvoir. La construction de l’Union européenne, en particulier s’est réalisée en grande partie en dehors d’eux, et ce n’est que depuis l’élection du Parlement européen au suffrage universel direct (1979), et depuis quelques consultations référendaires qu’ils ont leur avis à donner.

 

Cela explique peut-être en partie pourquoi la tenue à Nice le samedi 15 novembre de l’Université d’automne du Mouvement européen, qui avait pour objet de « faire participer les citoyens à la construction de l’Europe », est passée quasiment inaperçue. Outre les 300 citoyensengagés dans cette association pluri-partisane et ouverte à tous, qui sont venus de toute la France, seuls quelques enseignants, étudiants, et initiés étaient venus de la région niçoise pour assister aux débats publics organisés dans le grand amphithéâtre de la Faculté de droit sur la relève européenne, les élections européennes et l’apport du droit européen aux droits de l’homme. L’accès y était pourtant libre et gratuit. Et la section des Alpes-Maritimes du Mouvement n’avait pas ménagé ses efforts pour organiser et communiquer sur l’évènement.

 

Que retenir de cette actualité si dense ? Oui Nice est bien une partie intégrante de la France, de l’Europe et du reste du monde. Il s’y passe des évènements importants, qui concourent à sa notoriété. Il convient de continuer nos efforts pour que ses citoyens soient d’avantage impliqués. C’est le sens de l’action du mouvement européen et de cette rubrique.

Brigitte FERRARI Présidente du Mouvement européen des Alpes-Maritimes

 

Auteur

ME-AM

Interview de Brigitte FERRARI, Présidente de la section Alpes-Maritimes au Forum de RCF Côte d’Azur


A une semaine de l’Université d’Automne du Mouvement Européen – France qui se déroulera à Nice les 15 et 16 novembre 2008, le Forum a choisi d’inviter Brigitte Ferrari, présidente du Mouvement sur les Alpes-Maritimes.

 

Emission radio du vendredi 7 novembre 2008

 

 

Thèmes abordés dans l’émission :

  • Le Mouvement Européen – France
  • La constrution européenne (référendum irlandais, le modèle européen, le risque d’uniformisation, les limites géographiques de l’Europe…)
  • L’élection de Barack Obama à la Maison Blanche
  • La présidence française du Conseil Européen.

Brigitte Ferrari est docteur en Droit Public et a été de 2001 à 2008 dans l’équipe municipale de Jacques Peyrat, alors Maire de Nice, où elle a occupé la fonction d’Adjointe au Maire déléguée à la Culture et aux Affaires Européennes. Elle préside le Mouvement Européen – Alpes-Maritimes depuis avril 2008.

Pour l’interroger :

  • Laurent GIALLO
  • Serge KOLESNIKOV
  • Christophe BRUSSET

Technique : José GARCIA

Le Forum de RCF Côte d’Azur reçoit chaque semaine une personnalité liée à l’actualité des Alpes Maritimes. Présentée par Christophe Brusset, l’émission est animée par des chrétiens engagés en Eglise. D’une durée de 42 minutes, elle est diffusée sur RCF Côte d’Azur chaque vendredi à 19h12, et rediffusée le samedi matin à 11h.

 

Voir en ligne : Cliquer ici pour écouter cette émission sur Dailymotion

 

 

Auteur

ME-AM

Nos priorités 2018

Adhérer au Mouvement Européen

Allons plus loin pour démocratiser l'Union européenne ! Déclaration des membres de l'Assemblée générale

Faites un don au Mouvement Européen