Grands Cycles du ME-F

Le Mouvement Européen-France organise régulièrement des événements de grande envergure destinés à faire évoluer le débat européen et à expliquer les grands enjeux européens au plus grand nombre. Retrouvez ici toutes les actualités sur nos Grands cycles.

Petit-déjeuner/débat avec Frédéric Lavenir, Directeur des Ressources Humaines du Groupe BNPPARIBAS, le 24 mars 2009.

Lire la suite

Petit-déjeuner/débat avec Marc Spielrein, PDG de la Semmaris, le 13 janvier 2009.

Lire la suite

Le cycle de débats intitulé « Réalités européennes » a pour objectif de donner la parole sur l’Europe à ceux qui vivent au quotidien le marché intérieur et l’euro, qui créent les richesses et sont en première ligne dans la compétition mondiale : les chefs d‘entreprises. Quatre débats par an sont organisés sur des thématiques diverses. Ce cycle a été lancé en novembre 2007 par le Mouvement Européen-France et le MEDEF. Depuis janvier 2010, les débats sont co-organisés également par le portail d’information Touteleurope.fr.

Cycle de débats : « Réalités européennes »

« Quel mix énergétique pour l’Europe en 2020 ? »

Débat sous la modération d’Ana Lutzky (Journaliste à l’Usine Nouvelle), avec Corinne Lepage (Eurodéputée ADLE, ancienne Ministre de l’Environnement), Sami Andoura (Chercheur senior, Notre Europe), Bruno Bensasson (Directeur de la stratégie et du développement durable de GDF Suez) ainsi que Benjamin Fremaux (Directeur de la Stratégie d’Areva), le 16 avril 2011

publié le mercredi 29 juin 2011

Toute l’Europe, le Mouvement Européen – France et la Commission Europe du MEDEF organisaient ce jeudi 16 avril un débat « Quel mix énergétique pour l’Europe en 2020 ? » dans le cadre du cycle « Réalités européennes ».

Réunis autour de ce thème sous la modération d’Ana Lutzky (Journaliste à l’Usine Nouvelle), Corinne Lepage (Eurodéputée ADLE, ancienne Ministre de l’Environnement), Sami Andoura (Chercheur senior, Notre Europe), Bruno Bensasson (Directeur de la stratégie et du développement durable de GDF Suez) ainsi que Benjamin Fremaux (Directeur de la Stratégie d’Areva) partagent un premier constat : la définition d’une mixité énergétique est nécessaire. Ce débat se déroule dans un contexte difficile sur l’avenir de l’énergie en Europe, suite à la décision unilatérale de l’Allemagne d’abandonner progressivement le nucléaire jusqu’à l’arrêt du dernier réacteur prévu en 2022, et les hausses du prix des énergies.

 

Cette édition 2010 s’est déroulée à Bordeaux les 12, 13 et 14 novembre et a réuni plus de 200 participants parmi lesquels des adhérents et sympathisants du ME-F, des journalistes et des personnalités politiques françaises et européennes


Comme chaque année, le Mouvement Européen-France a tenu les 13 et 14 novembre derniers son Université d’automne. Pour cette édition 2010, à Bordeaux, plus de 200 participants, cadres du ME-F et des Jeunes Européens-France, mais aussi grand public bordelais, se sont présentés aux différents débats, consacrés cette année à la gouvernance politique et économique de l’Union européenne. Des représentants du Conseil Régional Aquitaine, du Conseil général de la Gironde et de la Ville de Bordeaux, collectivités qui ont apporté un précieux soutien à la réalisation de l’événement, étaient également présents.

 

Un public pléthorique attiré par des intervenants prestigieux tels que Pat Cox, Président du Mouvement Européen International, Alain Juppé, Maire de Bordeaux, Alain Lamassoure, Député européen, Olivier Ferrand, Président de Terra Nova, Pierre Defraigne, Directeur exécutif de la Fondation Madariaga – Collège d’Europe, Jean-Claude Thébault, Directeur Général du BEPA, Francis Mer, Ancien Ministre de l’Economie et Philippe Adriaenssens, Président de la JEF Europe.

 

Après l’ouverture de l’Université d’automne par Christian Philip et Pat Cox et le mot de bienvenue des collectivités partenaires, la première table-ronde consacrée à la gouvernance économique de l’UE, a réuni Pierre Defraigne, Alain Lamassoure, Francis Mer et Jean-Claude Thébault pour un débat modéré par Christian Philip.

 

La deuxième table-ronde, intitulée « L’Union européenne, une gouvernance politique en construction ? », a ensuite réuni des personnalités telles que Pat Cox, Alain Juppé et Olivier Ferrand sous la modération de Jean-Luc Sauron, Vice-Président délégué du Mouvement Européen-France.

 

L’Université d’automne a par ailleurs été l’occasion pour le ME-F de préciser sa vision sur des sujets divers. Les cinq groupes de travail internes : énergie/climat, défense européenne, médico-social/santé, politique régionale et fonds structurels et « L’Europe que nous voulons » ont travaillé efficacement pour présenter le 14 novembre en plénière les conclusions et propositions tirées de leurs débats. Plus particulièrement, cette Université d’automne a été l’occasion pour le groupe de travail « L’Europe que nous voulons », consacré à la redéfinition des positions et objectifs du ME-F, de conclure ses travaux initiés il y a un an, en vue d’une adoption définitive par le bureau du ME-F, lors de sa prochaine réunion du 13 janvier.

 

Vous trouverez ci-dessous en pdf la réaction du Président du ME-F, Christian Philip, ainsi que quelques photos de l’Université d’Automne 2010.

Vous trouverez également des interviews de Pat Cox et Alain Lamassoure réalisées lors de l’Université d’Automne 2010 par Fabien Cazenave sur le site de Toute l’Europe.

 

Crédit photos : Kevin Perrottet

 

Portfolio

Documents

 

Auteur : Ana Luz MUNOZ MAYA

 

Atelier Énergie/Climat lors de l’Université d’automne 2010 du ME-F à Bordeaux

 

A l’occasion de l’Université d’automne 2010 du Mouvement Européen-France à Bordeaux, un atelier Énergie/Climat était animé le samedi 13 novembre, par Louis JOURDAN, assisté de Marianne BONDAZ.

Il s’agissait d’un part de présenter le Groupe de travail et ses réalisations aux adhérents du ME-F et des JE-France qui avaient choisi de participer à l’atelier. Le second objectif était de rediscuter d’un projet de prise de position du GT Énergie/Climat sur le projet de « Communauté Européenne de l’énergie » de Jacques DELORS.

Les participants ont apporté des améliorations significatives au texte qu’ils ont finalement validé pour présentation le lendemain en plénière.

Issu d’un processus inédit d’élaboration particulièrement démocratique, le projet de prise de position sera débattu pour adoption par le Bureau National du ME-F le 13 janvier 2011.

 

Auteurs groupe_énergie