Grands Cycles du ME-F

Le Mouvement Européen-France organise régulièrement des événements de grande envergure destinés à faire évoluer le débat européen et à expliquer les grands enjeux européens au plus grand nombre. Retrouvez ici toutes les actualités sur nos Grands cycles.

« Si nous n’y prenons pas garde, un 21 avril européen est possible, avec des conséquences catastrophiques pour les citoyens. »

 

Lire la suite

La députée européenne (MoDem) était l’invitée de la section Côte-d’Or/Saône-et-Loire du Mouvement Européen France  pour un Afterwork.

Lire la suite

Mercredi 15 mai, retrouvez-nous à l’AstroCafé, Melun (77), pour participer à un Afterwork européen autour d’Alain Lipietz, ancien Député (Europe Ecologie Les Verts) au Parlement européen !

Lire la suite

Voici la vidéo réalisée lors du second Incubateur européen du Mouvement Européen-France, organisé par sa section Loire Atlantique.

 

A cette occasion, Euradionantes s’était joint à l’évènement afin de produire un reportage dont le podcast est disponible ici.

 

Nos 8 citoyens – Cécile, Stanislas, Guillaume, Andreana, Hélène, Jordan, Alain et Franck – ayant participé au troisième épisode de nos Incubateurs européens ont partagé leurs avis et propositions sur l’Union européenne au cours d’une journée dont ils étaient très contents !

 

Merci à eux pour leur participation et leur contribution !

 » L’Europe, on est obligés d’y croire »

Pour son premier AFTER WORK, le Mouvement européen des Alpes Maritimes a invité le député européen Gaston FRANCO à venir répondre aux questions des citoyens. La Présidente du ME-F-AM fait une brève présentation : Gaston Franco est un homme politique français, membre de l’Union pour un Mouvement Populaire, actuellement Maire de Saint-Martin-Vésubie, Député au Parlement européen et Conseiller Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

En juin 2009, il est élu Député européen dans la circonscription du Grand Sud-est et siège dans le groupe du Parti Populaire Européen.

La fonction de Gaston Franco au sein du Parlement européen :

ll est membre titulaire de la « Commission Industrie, Recherche, Energie », et membre suppléant de la « Commission Environnement, Santé, Sécurité Alimentaire ». Il est également membre de la Délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien et membre de la Délégation à l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée. Il préside avec beaucoup de professionnalisme et d’intérêt le groupe « Forêt » au sein de l’Intergroupe « Changement climatique, Biodiversité et Développement durable », l’intergroupe qui rassemble le plus grand nombre de Députés européens.

Rappel du contenu des Commissions parlementaires :

Le Parlement compte 20 Commissions parlementaires qui se réunissent tout au long de l’année, la plupart du temps à Bruxelles. Gaston Franco est membre titulaire de la Commission ITRE (Industrie, Recherche et Energie), compétente pour les questions ayant trait :à la politique industrielle, et membre suppléant de la Commission ENVI (Environnement, Santé et Sécurité alimentaire).

M.Franco est désireux d’établir un véritable contact avec les citoyens qui découvrent avec étonnement le fonctionnement du Parlement. Cet Eurodéputé invite d’ailleurs de nombreuses écoles et facultés à Bruxelles, à condition qu’elles aient un projet pédagogique.

Il apprécie également de rendre visite aux entreprises PME/PMI, et échanger avec les dirigeants et chercheurs.

Durant cet afterwork, M. Franco a également fait part des difficultés à être choisi et être élu Député européen en raison des arrangements, des coups bas, des combats des listes ou encore du fait qu’il faille plaire au Président du groupe.

Quelques points de vue défendus par Gaston Franco

« Nous faisons face à 3 blocs :

  • Le Conseil avec les chefs d’Etats, qui se voient rapidement sur un thème.
  • La Commission dont Michel Barnier est, selon moi, un excellent Président.
  • Quant au Parlement, il a un vrai pouvoir depuis le Traité de Lisbonne avec le vote du budget

Nous demandons aux pays de payer leurs dettes de l’année dernière. » Selon Gaston Franco il faut savoir utiliser les crédits européens comme les Italiens le font par exemple.

Gaston Franco a été nommé rapporteur du programme sur l’environnement pour les prochaines années au sein de son groupe politique. C’est la recherche du consensus qu’il apprécie dans cet hémicycle, qui diffère de la violence de la politique française.

Fermer Strasbourg pour se retrouver à Bruxelles est une option qui devrait se réaliser selon lui. Il y travaille lundi, mardi, mercredi et jeudi, pour procéder à de nombreux votes, et estime même que l’on ne demande pas assez de choses aux Députés européens. Afin de l’aider dans l’organisation de ses activités quotidiennes, M. Franco a 2 assistants à Bruxelles et 1 assistant à Nice.

Il pense sérieusement, et déplore, que « tout le monde se fiche de l’Europe en région PACA » c’est pourquoi il s’occupe seul, et uniquement, des Alpes-Maritimes. La Métropole niçoise et le département  commencent à se pencher sur l’Europe.

Cependant, être Député européen, c’est aussi avoir un accès à l’information et aux difficultés réelles qui se posent tous les jours dans les relations internationales sur des sujets très divers et parfois sensibles.

M. Franco a ensuite répondu à quelques questions sur divers thèmes : le Mali, l’OTAN, la comparaison avec d’autres Etats en termes d’armement. A propos de ce dernier thème, il a souligné le fait que l’Europe a encore plusieurs faiblesses, comme le fait de ne pas avoir d’armée européenne. Il a également expliqué que, selon lui, l’Europe a besoin de plus d’intégration et de fédéralisme, avec une véritable représentation qui ait du poids à l’international

 

Conclusion de Gaston FRANCO :

L’Europe est un laboratoire : il faut sortir de la France pour en voir l’intérêt. L’Eurodéputé invite les participants de Nice à visiter l’Europe parce que selon lui, « il y a beaucoup mieux et plus à voir ailleurs ». Tous les disfonctionnements de l’Union européenne sont aujourd’hui clairement identifiés.

L’ avenir régional de la PACA est avec l’Italie (Nice/Genès/Turin). Gaston Franco appelle à la création d’une euro–région, à une densification des relations avec la Méditerranée qui est une nouvelle frontière. La politique avec ces pays sera la porte d’entrée de l’Europe vers l’Afrique.

« L ‘ Europe, on est obligés d’y croire ».

Odile MENOZZI

Secrétaire Générale du MEAM