Non classé

Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite

Lire la suite

Dans le contexte actuel de défiance des citoyens vis-à-vis du projet européen,  l’AFCCRE justifie plus que jamais la nature de son engagement et de celui de ses collectivités territoriales membres, qui va dans le sens de la pédagogie, de la multiplication des échanges et du rapprochement avec les territoires sur toutes les questions européennes qui ont des répercussions concrètes pour les collectivités territoriales.

En cette année qui marque le 60ème anniversaire du Traité de Rome et les 30 ans du programme Erasmus +, l’AFCCRE et ses membres réaffirmeront les acquis de la construction communautaire, notamment l’amitié franco-allemande, et leur confiance dans le projet européen, gage et vecteur de paix dans un monde instable.

Le programme de travail se veut ambitieux, et on peut notamment souligner :

- La poursuite des « Rendez-vous Europe et territoires », qui ont déjà connu un grand succès en Région Centre Val de Loire et en Région Auvergne-Rhône-Alpes. D’autres « rendez-vous », en Normandie et en Bretagne sont actuellement en cours de préparation

- L’amplification des actions de formation, et notamment le lancement de sessions sur les financements européens en matière d’action européenne et internationale avec le soutien de la DAECT. La première a séduit un important public début février à Bruxelles, et la suivante est prévue les 29 et 30 mars à Nancy.

- La volonté de renforcer les liens entre collectivités territoriales européennes, grâce notamment aux groupes d’échanges bilatéraux animés par l‘AFCCRE avec l’Allemagne, la Pologne, la Roumanie, les Balkans et l’Allemagne.

- L’action des commissions de travail de l’AFCCRE au regard d’une actualité européenne chargée en 2017 : renégociations des politiques communes post 2020, notamment la politique de cohésion, débats liées au Brexit….

- La  prise en compte et la mise en valeur de l’action extérieure, au sein du réseau Platforma et en coopération avec la DAECT, notamment au sein la CNCD.

- L’organisation de la troisième Université européenne de l’AFCCRE, à la rentrée

- La tenue de l’Assemblée générale de l’AFCCRE au début du mois de juillet à Bordeaux

Présentation Félix Henou, Chargé de mission

Titulaire d’un Master Affaires européennes de Sciences-Po Lille, j’ai d’abord travaillé un an au Service du Presse du Parlement européen, avant d’assister 6 ans durant la députée européenne Bernadette Vergnaud dans ses travaux parlementaires. Suite aux élections de 2014, j’ai rejoint le cabinet d’Affaires publiques Europtimum Conseil. A mon retour en France à l’automne dernier, j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’AFCCRE, ce qui correspondait à mon souhait de pouvoir mettre mon expérience au service de l’action européenne des collectivités territoriales et de leurs élus.

Chargé de mission auprès du Directeur général Christophe Chaillou, je traite notamment les aspects statutaires, le suivi du réseau des gouvernements locaux et régionaux européens dans le domaine de la coopération pour le développement Platforma, ainsi que le secrétariat de la délégation française au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.